L’appellation Pauillac et ses grands Châteaux

par Mélissa Dameron
81 vues
Vignobles de l'AOC Pauillac

Pauillac, un terroir authentique et unique

Pauillac est l’une des huit appellations d’origine contrôlée du Médoc. Située sur la rive gauche de la Gironde, l’appellation compte plus de 1 204 hectares de vignes et regroupe à elle seule trois des cinq premiers crus classés de 1855 : Mouton Rothschild, Lafite Rothschild et Latour. Une caractéristique qui en dit long sur la qualité de l’appellation, d’autant que comme l’appellation Saint Julien, Pauillac compte près de 80% des vignobles de grands crus classés.

Pauillac possède un terroir unique, des sols sculptés par les eaux de la Garonne. Les sols sont généralement constitués de graves, de gros cailloux qui permettent de drainer le sol. Les graves permettent aussi de garder un sol frais la journée et de restituer la chaleur à la vigne la nuit.

Les Châteaux qui produisent leur vin en appellation Pauillac cultivent plusieurs cépages. Le cabernet sauvignon y est majoritaire, complété par le merlot, le cabernet franc et le petit verdot.

Ces baies marquent les vins d’arômes de cassis, de griottes, souvent associé à la vanille et au boisé hérités de l’élevage en barrique.

Appellation Pauillac

Les grands Châteaux en appellation Pauillac

Pauillac est incontestablement l’appellation star du Médoc. Elle compte en effet 18 crus classés. Voici les plus grands crus classés de l’appellation Pauillac :

Notre sélection de grands vins de Pauillac

Pichon Longueville Baron 1989

Château Pichon Longueville Baron 1989

Robert Parker Wine Advocate 95/100 – dégustation février 1997

« Les millésimes 1989 et 1990 sont opaques, de couleur pourpre dense qui suggère des vins massifs considérablement riches et concentrés. La densité du 1989 est brillamment fait avec d’énormes arômes de fumées, de chocolats et de cassis, mêlés aux senteurs de chêne grillé. Bonne complexité, avec des fruits sucrés et doux. Énorme structure, ce 1989 aurai besoin d’encore 5 à 6 ans en cave, et il devrait durer ensuite trois décennies ou plus. C’est vraiment un grand Pichon-Longueville-Baron. »

Château Lynch Bages 1996

Château Lynch Bages 1996

Rober Parker Wine Advocate 91/100 – dégustation juillet 2016

« Le Lynch Bages 1996 a un délicieux bouquet frais et mentholé qui ne livre pas tout à fait la complexité des millésimes récents, agréablement parfumé avec des notes de pétale de rose fanée qui se développent avec le temps. La bouche est bien équilibrée avec une fine ligne d’acidité, fraîche dès l’attaque avec des pastilles de cassis, une touche de tabac avec une finale bien lovée, minérale, un peu piquante qui aurait peut-être juste besoin d’un peu plus de profondeur. J’apprécie cette note de mine de crayon persistante sur l’arrière-goût, complétant un Lynch Bages solide mais peu spectaculaire. C’est le genre de Pauillac que je prendrais sur une carte de resto au juste prix. Un point. « 

Vous aimerez aussi...