CHÂTEAU MOUTON BARONNE PHILIPPE 1983
CHÂTEAU MOUTON BARONNE PHILIPPE 1983
CHÂTEAU MOUTON BARONNE PHILIPPE 1983
CHÂTEAU MOUTON BARONNE PHILIPPE 1983
CHÂTEAU MOUTON BARONNE PHILIPPE 1983
CHÂTEAU MOUTON BARONNE PHILIPPE 1983
Si plusieurs bouteilles en stock la photo est non contractuelle et illustre l'état de conservation de la bouteille.

1983 CHÂTEAU MOUTON BARONNE PHILIPPE 1983

Condition : Bonne

En stock 0 bouteille
85,00 € HT 85,00 € TTC

Etiquette : Légèrement abîmée

En stock 0 bouteille
80,00 € HT 80,00 € TTC

Etiquette : Abîmée

En stock 0 bouteille
75,00 € HT 75,00 € TTC
75,00 € HT
75,00 € TTC
Ce produit n’est plus en stock Prévenez-moi lorsque ce produit sera disponible :
D'autres millésimes de Château D'Armailhac en stock :
Vous avez un exemplaire à vendre ? Obtenez une offre au plus juste selon le marché.
Contactez-nous

L'avis des experts

87 / 100
Jean-Marc Quarin
(01-2003) Couleur rouge sombre. Intensité moyenne, évoluée sur la frange. Nez net ? Un peu vieux bois. Confiture de fraise. A l'agitation notes de cigare, de framboise. Animal aussi. Le registre d'ensemble est assez difficile à décrire, puisque ce vin présente à la fois du volume mais aussi de la dilution dans la saveur. Tout rond, prêt à être consommé, plutôt aromatique, il n'offre plus aucune résistance tanique. En finale, à la seconde gorgée, il concède quand même un tanin simple, toujours avec une tendance sèche.
Lire plus
88 / 100
Wine Spectator

(10-1994)

Lire plus
Millésime Vin  1983
Région Bordeaux
Appellation Pauillac
Couleur Rouge
Contenance 0.75 l
Pays France
Château D'Armailhac
Château D'Armailhac

Au XVIIème siècle, les frères Armailhacq étaient propriétaires de parcelles à Pauillac. C’est au XVIIIème siècle, que leurs descendants décident d’y implanter des vignes. Quelques d'armailhacq, dont l’orthographe change régulièrement, se succèdent, ensuite, à la tête du Château d’Armailhac.

En 1855, le château est classé cinquième cru classé dans le classement du Médoc de 1855, sous le nom de château Mouton d’Armailhacq. C’est également à cette période, que le comte de Ferrand devient propriétaire du domaine et crée la société anonyme du domaine de Mouton d’Armailhacq. En 1989, le Château d’Armailhac prend le nom, sous lequel on le connaît aujourd’hui, c’est-à-dire château d’Armailhac. L’étiquette représente un petit Bacchus, en hommage à la vigne. Les 50 hectares du domaine, situés entre les châteaux Pontet-Canet et Mouton Rothschild, accueillent dans leurs dépendances, les installations techniques et agricoles nécessaires au vin du Château d’Armailhac et à celui de Mouton Rothschild.