Les vins de Bordeaux : rive droite et rive gauche, quelle différence ?

par Mélissa Dameron
33 vues
Bordeaux Saint Emilion

La région viticole de Bordeaux est traversée par deux fleuves. La Garonne et la Dordogne qui se déversent dans l’Estuaire de la Gironde et qui divisent le territoire en trois parties. L’ensemble des vignobles de la région se trouve de part et d’autre des deux rives.

Vous trouverez dans cet article, les différences majeures et les caractéristiques de ces rives.

Bordeaux et ses terroirs si singuliers

La région viticole de Bordeaux s’est formée autour des fleuves. Au total, plus de 112 000 hectares repartis dans différentes appellations. Le Médoc (avec les appellations Pauillac, Margaux, Saint-Estèphe, Saint-Julien, Haut-Médoc…) puis les appellations Pomerol, Saint-Emilion, Sauternes, Pessac-Léognan…

Le schéma ci-contre nous permet de comprendre un peu plus la répartition du territoire entre les deux rives.

La rive droite comprend le Libournais (en jaune). La rive gauche englobe le Médoc (en vert), Graves au sud (en rouge) ainsi que le Sauternais fief du botrytis, situé au Sud de Bordeaux.

Mais alors, rive droite et rive gauche, quelle différence ?

Bordeaux rives gauche et droite
Cartographie de la région viticole bordelaise

La rive droite et ses terroirs d’exceptions

La rive droite s’étend le long de la Dordogne. Au Nord de la région viticole de Bordeaux, la rive droite rassemble le Libournais et Pomerol. Dans le Libournais on distingue l’appellation Saint-Emilion célèbre en partie grâce à son classement : le classement officiel des crus classés de Saint Emilion datant de 1954, qui est révisé tous les 10 ans. Avec ses grands crus classés : Château Pavie, Château Ausone ou encore le Château Cheval Blanc, l’appellation Saint Emilion est incontestablement la star de la rive droite. Les vins de Pomerol font aussi parler d’eux. Même s’ils n’appartiennent à aucun classement, les vins de ce terroir si singulier se démarquent comme le célèbre Petrus, Château La Conseillante et Vieux Château Certan.

Les vins de la rive droite

Le cépage principal qui est cultivé sur la rive droite est le Merlot. Apparu au XVIIIe siècle dans le Libournais, il est souvent utilisé comme monocépage ou en assemblage avec le cabernet sauvignon et le cabernet franc. Les vins de la rive droite qui ont une dominance de Merlot sont francs en bouche. Ils ont des arômes de fruits comme le cassis, la mûre ou la cerise. Des notes de fleurs notamment la violette, l’anis ou encore le chèvrefeuille et parfois des parfums de cuir, de chocolat ou de vanille.

L’imposante rive gauche et ses grands Châteaux

La rive gauche est située au Sud de la région viticole bordelaise, le long de la Garonne et à proximité de la ville de Bordeaux. Le Médoc et Graves (qui comprend Pessac Léognan) et le Sauternais, représentent le succès de la rive gauche. Trois classements sont présents : le classement officiel des vins du Médoc de 1855, le classement des crus classés de Graves de 1953 et le classement officiel des Sauternes de 1855. Depuis plusieurs décennies, la notoriété de ces vins dépasse nos frontières, puisque les plus grands crus classés de la rive gauche sont aujourd’hui convoités et vendus à travers le monde, notamment le Château Mouton Rothschild, le Château Margaux ou encore le Château d’Yquem.

Les vins de la rive gauche

Le cépage principal cultivé sur la rive gauche est le Cabernet Sauvignon. Souvent utilisé en assemblage, ce cépage donne des vins puissants, tanniques, avec un potentiel de garde important. Dans l’ensemble, les vins de la rive gauche et tout particulièrement ceux d’appellation Saint-Estèphe et Pauillac sont puissants et épicés. Alors que les vins d’appellation Margaux et Saint-Julien sont fins, élégants et veloutés.

L’entre-deux-mers, une localisation centrale et pourtant…

L’Entre-deux-mers est situé entre la rive gauche et la rive droite. Sa position au centre de la région viticole bordelaise pourrait nous laisser croire de sa neutralité entre les querelles des vignerons des rives environnantes. Or, L’Entre-deux-mers a bien choisi son camp ! Cette sous région viticole s’identifie à la rive gauche. La réputation du classement officiel des vins de Bordeaux de 1855 a peut être fait pencher la balance quand L’Entre-deux-mers à du faire son choix.

Notre sélection coup de cœur de Bordeaux

Château Clos Fourtet 2005

Château Clos Fourtet 2005

Saint-Emilion – Rive droite

Noté 98/100 par Robert Parker en mai 2015

« La robe est rubis/violet dense, avec des notes de pierre concassée, de myrtille et de mûre entremêlées de réglisse et de chocolat, ce vin corsé et massif du propriétaire Philippe Cuvelier coïncide avec la résurrection de ce premier grand cru classé à Saint-Emilion. Au fur et à mesure que le vin repose dans le verre, des notes d’espresso torréfié et de chocolat émergent. Ce classique corsé devrait continuer à bien se boire encore 25 ans. »

Châteaux Pichon Longueville Comtesse de Lalande 2010

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 2010

Médoc, Pauillac – Rive gauche

Noté 17.5/20 par Jancis Robinson en février 2020

« La robe est couleur grenat profonde aux rebords briqués. Épicé et relevé au nez : de jolies notes de pierre à fusil, beaucoup de fruit et un début de notes tertiaires savoureuses. Puissant et doté de tannins soyeux. Il y a de la tension et de belles perspectives de vieillissement car les tanins sont encore bien présents »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire